lundi 22 février 2016

Nouveau roman en route...

Depuis quelques jours, je me suis mise à un nouveau roman (de la fantasy urbaine, un de mes univers préférés !).

Voilà comment je travaille, quand j'en suis au stade intermédiaire de mes cogitations, autrement dit quand je sais en gros ce qu'il se passe dans mon histoire, comment ça se termine, et que j'essaie de planifier les différentes phases du récit pour les articuler au mieux.
(avec un magnifique paquet de rédactions de brevet blanc de mes 3è au premier plan et mon mur zen et épuré derrière ^^)



Au fil des jours, le tableau se couvre de post-it de couleurs différentes (rose = développement de l'histoire d'amour, bleu = un groupe de personnages, orange = les autres, jaune = l'héroïne, ...).

Évidemment, quand je commence réellement à écrire, je ne respecte plus du tout mon patchwork de départ et j'emprunte d'autres chemins, ceux qui ne sont pas balisés. C'est tellement plus excitant !

Pourtant, ce travail préalable n'est pas inutile pour autant, il me permet de défricher les lieux, de tester les relations entre les personnages, de vérifier le rythme du récit, et surtout de me lancer "avec un filet" (oui, parce que j'ai besoin de me sentir en sécurité quand j'écris, de savoir que je peux m'envoler très loin sans crainte, parce que mon fil de vie est toujours là. Je ne risque pas de me perdre au fond de l'espace intergalactique, froid et ténébreux).

Et vous, vous bossez comment ?

4 commentaires:

  1. ah la question qui tue ! Du papier et un crayon d'abord. Des idées, des noms... et puis un plan avec des chapitres, juste quelques mots pour me guider. Un synopsis bien sûr quand c'est long et après c'est le plongeon dans l'écriture... et de nouveaux chapitres sur les premiers parce que, souvent, je pars ailleurs ! :) bref c'est le bazar sur mon bureau mais dans ma tête c'est clair ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Anne !
      Dans ma tête à moi, c'est rarement clair, je suis toujours surprise du déroulement de l'histoire, des virages qu'elle prend alors que je ne les avais pas du tout prévus. ;)

      Supprimer
  2. Ah ben voilà une question qu'elle est bonne. Mais elle s'adresse davantage aux auteurs de l'écrit, pas trop à l'image.
    Tiens, est-ce qu'il t'arrive de dessiner ce que tu veux écrire ? (comme il m'arrive d'écrire ce que je veux dessiner).

    J'ai eu une petite frayeur, pendant une demi seconde j'ai cru que tous tes trucs étaient collés sur un écran ! Arf ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, c'est rigolo, comme question ! Il m'arrive de dessiner (enfin, de schématiser) ce que je veux dire, oui, quand les éléments ne sont pas tout à fait clairs dans mon esprit : il s'agit surtout des décors (alors si le château est placé sur la colline mais que la forêt pousse sur le coteau gauche, est-ce que si je suis tout en haut de la plus haute tour je peux apercevoir l'incendie de la maison du potier située de l'autre côté de la rivière ? Ce genre de détails, tu vois ?^^).

      Collés sur un écran ?!! Hérésie !!! Sven (mon ordinateur) ne me le pardonnerait jamais !^^

      Supprimer

Patte de loup, ailes d'ange, luge et traineau, empreintes de mots en clochettes : laissez une trace dans la neige...